Aperçu de la société

Glen Eagle compte 78 millions d’actions en circulation. Environ 40 millions d’actions sont contrôlées entre la direction et quelques partenaires clés.

Son président actuel, Jean Labrecque, a été nommé il y a 12 ans. Moins de 65 millions d’actions ont été émises au cours de cette période, alors que la compagnie effectuait des acquisitions importantes dans des périodes très difficiles pour l’industrie minière.

Faits saillants du mandat de M. Labrecque :

  • Projet aurifère au Honduras :
  1. Acquisition d’une usine de traitement de l’or par achat de 100 % des actions émises et en circulation de Cobra Oro de Honduras S. A.
  2. L’usine de traitement sera l’installation de broyage d’outils pour plusieurs petits producteurs qui traiteront leur minerai, y compris deux coopératives minières à petite échelle enregistrées.
  3. L’installation de broyage a une capacité de 40 tonnes par jour avec un potentiel d’expansion considérable.
  4. Acquisition en mai 2017 de La Cobra, l’une des concessions les plus recherchées du Honduras.
  • Projet de phosphate de Moose Lake :
  1. Le corps principal phosphaté du lac Moose a été estimé initialement à 1,5 kilomètre de long sur 250 mètres de large, ce qui a été confirmé avec une plus grande certitude par la dernière campagne de forage (3300 mètres) effectuée au début de 2015.

Le fait d’avoir réussi à faire tout ce qui précède en émettant moins de 65 millions d’actions pour mobiliser des capitaux prouve que la stratégie d’entreprise derrière Glen Eagle protège ses actionnaires en termes d’actifs, de dilution des actions ordinaires et de dépenses.